Portrait Adèle Charvet (c) Alice Pacaud

©Alice Pacaud

Adèle Charvet
mezzo

 

Adèle Charvet est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Élène Golgevit.

Très attachée à l’art de la scène, elle connaît ses premières expériences musicales et scéniques dans Brundibárde Hans Krása, où elle incarne le rôle de Pepíček. Elle interprète également le rôle de Hänseldans Hänsel und Greteld’Humperdinck, ainsi que Frau Reichdans Die lustigen Weiber von Windsord’Otto Nicolaï.  En 2017, elle fait ses débuts à l’Opéra d’Amsterdam dans le rôle de la Jeune fille polovtsiennedans Le Prince Igor de Borodine, mis en scène par Dmitri Tcherniakov, et dirigé par Stanislav Kochanovsky.  Elle incarne par la suite la nourrice Filippievnadans Eugène Onéguinede Tchaïkovski au Festival de Verbier. Elle fait ses débuts au Royal Opera House dans Carmen (Mercédès), et chante également Il Pirata(Adele) en version de concert, puis Il Barbiere di Siviglia(Rosina) et Manonà l’Opéra National de Bordeaux et à l’Opéra Comique, Idomeneo(Idamante) avec Opera Fuoco…

En concert, elle interprète au Barbican Center la Nelson Massavec le London Symphony Orchestra sous la direction de François-Xavier Roth, elle se produit au Festival Berlioz à la Côte-Saint-André sous la baguette de Nicolas Chalvin avec l’Orchestre des Pays de Savoie, aux côtés de grands solistes tels que Xavier Philips, François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami, mais également dans la 9èmeSymphonie de Beethoven avec Les Siècles.

Passionnée par le répertoire de la mélodie et du Lied qu’elle a étudié avec David Selig et Anne Le Bozec, elle forme en 2015 un duo avec le pianiste Florian Caroubi, avec qui elle remporte la même année le prix de Mélodie du Concours International Nadia et Lili Boulanger, et un an plus tard, le grand prix de Lied Duo du 51ème Concours International’s-Hertogenbosch ainsi que quatre prix spéciaux : le prix Junior Jury, le prix de l’association des Amis du Lied, le prix de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine, et enfin, le prix de la presse. Forts de ces succès, ils se produisent en récital au Concertgebouw d’Amsterdam, au Petit Palais à Paris, au Music Festival de Schiermonnikoog aux Pays-Bas…

En 2017, Adèle Charvet a participé à l’Académie d’Opéra et l’Académie du Lied du Festival de Verbier où elle a pu bénéficier de masterclasses avec Thomas Hampson, Thomas Quastoff, Sir Thomas Allen et Anna Tomowa-Sintow. Elle est lauréate du Prix d’Honneur « Yves Paternot » du festival de Verbier, honorant le musicien le plus prometteur de l’Académie du Festival. Thomas Hampson l’a également invitée à prendre part à son Académie du Lied à Heidelberg.

Parmi ses projets, citons Roméo et Juliette (Stéphano)à l’Opéra de Bordeaux, Serseavec Opera Fuoco, Cadmus et Hermione(Hermione) avec Le Poème harmonique à l’Opéra royal de Versailles, Rigoletto (La comtesse Ceprano), puis Carmen(Mercedes) à l’Opéra de Paris, Parsifal(Fille-Fleur) au Capitole de Toulouse, Pelléas et Mélisande(rôle-titre) à l’Opéra de Rouen… Elle prendra part à l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence et chantera notamment un programme Mozart avec l’Ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon. En concert elle interprètera laMesse en Side Bach à Leipzig, Benvenuto Cellinide Berlioz (Ascanio) avec le Monteverdi Choir and Orchestra sous la direction de John Eliott Gardiner en tournée à La Côte-saint-André, à Berlin, au Prom’s à Londres et à Versailles. Elle se produira également en récital au festival de Deauville, au festival de l’Epau, au Théâtre des Bouffes du Nord, avec le Poème harmonique au Festival de musique baroque du Jura…