David Grimal ©Julien Mignot site internet

© Julien Mignot

David Grimal

violon

« David Grimal a un formidable appétit de musique, de maîtrise intellectuelle et artistique des répertoires choisis » Gilles Macassar – Télérama

Violoniste autant investi dans le répertoire soliste que chambriste, David Grimal se produit sur les plus grandes scènes du monde : Suntory Hall de Tokyo, Philharmonie de Paris, Musikverein de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Konzerthaus de Berlin, Wigmore hall de Londres, Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New York, Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Liszt Académie Budapest, Victoria Hall de Genève, Auditorio Nacional de Madrid, Théâtre des Champs Elysées, National Concert Hall de Taiwan, Bozar à Bruxelles.

David Grimal collabore régulièrement en tant que soliste notamment avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Chambre d’Europe, les Berliner Symphoniker, l’Orchestre National de Russie, le New Japan Philharmonic, l’English Chamber Orchestra, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, l’Orchestre Symphonique de Jérusalem, le Prague Philharmonia, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian Lisbonne, le Sinfonia Varsovia. Il s’est ainsi produit aux côtés de chefs tels que Christoph Eschenbach, Heinrich Schiff, Lawrence Foster, Emmanuel Krivine, Mikhail Pletnev, Rafael Frühbeck de Burgos, Peter Eötvös, Andris Nelsons, Jukka Pekka Saraste…

De nombreux compositeurs lui ont dédié leurs œuvres : Marc-André Dalbavie, Brice Pauset, Thierry Escaich, Lisa Lim, Jean-François Zygel, Alexandre Gasparov, Victor Kissine, Fuminori Tanada, Ivan Fedele, Philippe Hersant, Anders Hillborg, Oscar Bianchi, Guillaume Connesson, Frédéric Verrière, Richad Dubugnon…

Depuis dix ans il consacre une partie de sa carrière à développer Les Dissonances dont il est le directeur artistique. Dans ce laboratoire d’idées, conçu comme un collectif de musiciens, David Grimal et ses amis vivent la musique comme une joie retrouvée et abordent dans l’esprit de la musique de chambre le répertoire symphonique. Unique ensemble à explorer le grand répertoire symphonique sans chef d’orchestre, Les Dissonances se sont implantées dans de prestigieuses institutions mettant en place des collaborations sur le long terme, comme à la Philharmonie de Paris, à l’Opéra de Dijon ou au Volcan du Havre et se produisent régulièrement à travers toute l’Europe. Depuis 2013, Les Dissonances publient leurs enregistrements sous leur propre label Dissonances Records et reçoivent l’accueil enthousiaste de la critique.

Fort de cette expérience, David Grimal a su développer le sens du collectif avec d’autres orchestres (Orchestre de la Radio de Bucarest, Orchestre National de Lorraine, Orchestra de Galicia, Taipei Symphony, Budapesti Vonosok, Orchestre de chambre de Cracovie, Orchestre de chambre de Moscou…), qui l’ont invité à la fois comme soliste et comme directeur artistique.

David Grimal a enregistré pour les labels EMI, Harmonia Mundi, Aeon, Naïve, Transart, Dissonances records. Ses enregistrements ont reçu les éloges de la presse : BBC choice, Choc de l’année Classica, Arte selection, ffff Telerama etc…

Chambriste recherché, David Grimal est l’invité des plus grands festivals internationaux et choisit de se produire régulièrement en trio avec piano en compagnie de Philippe Cassard et Anne Gastinel ainsi qu’avec ses amis du quatuor les Dissonances : Hans-Peter Hofmann, David Gaillard et Xavier Phillips.

Comme un prolongement naturel à ce désir de partage, il a également créé « L’Autre Saison » : une saison de concerts au profit des sans-abris à Paris. David Grimal a été fait chevalier dans l’ordre des arts et lettres en 2008 par le Ministère de la culture français. David Grimal enseigne le violon à la Musikhochshule de Saarbrücken et joue le Stradivarius « Ex-Roederer » de 1710 avec un archet signé François-Xavier Tourte.