Coulommiers

Coulommiers – Théâtre à l’Italienne

Concert – Jeudi 19 novembre 2020, 19h00
(changement d’horaire)

 

Programme (1h30)
Schubert Quatuor à cordes n°12 en ut mineur, D 703 (1820) « Quartettsatz »
Prokofiev Quatuor à cordes n°2, en fa majeur (Op. 92)
Mozart Quintette pour clarinette et cordes en la majeur (K.581)

Pierre Génisson renoue le dialogue entamé l’an passé avec le Quatuor Jérusalem. Le clarinettiste français reprend le fil de son aventure mozartienne aux côtés des quatre interprètes israéliens, maîtres incontestés de la musique viennoise. Mozart en est le point culminant grâce à un chef-d’œuvre empreint d’une grâce sereine. Emblématique de l’ultime production du compositeur, le Quintette pour clarinette et cordes k. 581 témoigne aussi de son amour pour la musique de chambre, dont il avait permis l’épanouissement. En associant la clarinette au quatuor, le compositeur viennois donnait ses lettres de noblesse à un instrument récent, apparu moins de cent ans auparavant mais qu’il avait découvert grâce à un interprète hors du commun : Anton Stadler. Fasciné par l’« évidence Mozart », Prokofiev n’eut de cesse de retrouver l’apparente facilité de son prédécesseur. Composé en plein conflit mondial, entre 1941 et 1942, alors que le musicien soviétique traverse une grave crise privée, le Quatuor n° 2 manifeste une inquiétude saillante – thèmes répétés jusqu’à l’obsession, rythmes brutaux. L’œuvre rend aussi hommage aux folklores du Caucase dont la mélancolie parcourt chacun des mouvements.

 

Les Artistes

&

 

Informations et réservations

Coulommiers, Théâtre à l’italienne
Quai de l’Hôtel de ville – 77120 Coulommiers
https://www.coulommiers.fr/nos-services/culture-et-loisirs/saison-culturelle/
01 64 03 88 09