Kenneth Weiss_réduite
Kenneth Weiss
Clavecin

 

Kenneth Weiss est né à New York où il suit ses études à la High School of Performing Arts. Après ses études auprès de Lisa Goode Crawford au Conservatoire d’Oberlin aux États-Unis, il poursuit ses études de clavecin avec Gustav Leonhardt au Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam.

Entre 1990 et 1993, Kenneth Weiss travaille avec l’ensemble Les Arts Florissants en tant qu’assistant musical de William Christie et participe à un grand nombre de productions et d’enregistrements. Plus tard, il dirige le spectacle Doux Mensonges de Jiri Kylian à la tête des Arts Florissants à l’Opéra de Paris avant de devenir co-directeur avec William Christie des trois premières éditions du Jardin des Voix des Arts Florissants.

Depuis lors, Kenneth Weiss se concentre sur le récital, la musique de chambre et la direction d’orchestre. Il donne des récitals à Nüremberg, Montpellier, Barcelone, Dijon, Genève, Anvers, la Cité de la musique à Paris, Madrid, au Festival de la Roque d’Anthéron, Santader, Lisbonne, San Sebastian, au Festival d’Innsbruck, à Santiago de Compostelle, au festival de la Chaise-Dieu, La Chaud de Fonds, à Bruges et à New York. Il se produit en récital avec les violonistes Fabio Biondi, Daniel Hope, Monica Huggett et Lina Tur Bonet.

En collaboration avec la danseuse chorégraphe Trisha Brown, Kenneth Weiss assure la direction musicale du ballet M.O. sur l’Offrande Musicale de J. S. Bach, dont la création a lieu à la Monnaie de Bruxelles. Kenneth Weiss assure également la direction musicale d’une production scénique de Dido & Aeneas de Purcell et d’un programme de Madrigaux de Monteverdi à l’Académie Européenne de Musique d’Aix en Provence avec des reprises aux Opéras de Lille, Bordeaux et de Monte Carlo. Il dirige Les Noces de Figaro de Mozart à la Cité de la musique à Paris et le Couronnement de Poppée de Monteverdi aux opéras de Bilbao et d’Oviedo. Enfin, on le voit régulièrement à la tête de The English Concert, Concerto Copenhagen, Orquesta de Salamenca, Divino Sospiro, l’Orchestre de Rouen, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre régional de Basse Normandie et l’Orchestre d’Auvergne.

En 2014, Kenneth Weiss joue le Clavier Bien Tempéré de J. S. Bach à la Cité de la musique à Paris, à New York, au Théâtre de Caen et aux Festivals de La Roque d’Anthéron, Lanvellec et Villevieille, participe au projet Rameau du Centre de Musique Baroque de Versailles, donne des récitals à Madrid, à Bruxelles et en tournée au Pays Bas. Il se produit également en récital avec Fabio Biondi aux États-Unis, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et en Espagne. En 2015 on le voit en tournée au Japon avec le Clavier Bien Tempéré, en récital au Théâtre de la Ville à Paris pour célébrer l’anniversaire de Bach, au Bridgehampton Chamber Music Festival, en Espagne avec la violoniste Lina Tur Bonet et en tournée dans le cadre prestigieux du Chamber Music Society of Lincoln Center. C’est en 2016 que Kenneth Weiss dirige pour la première fois l’Israel Camerata à Tel Aviv et à Jerusalem, suivi d’un récital le 1er livre du Clavier Bien Tempéré à Tel Aviv, avant de partir en tournée aux Etats-Unis avec la violiniste Lina Tur Bonet. Il participe aux Musicales de Colmar à l’invitation de Marc Coppey, se produit en concert au château de Maisons-Laffitte et est de nouveau invité à donner les Concertos Brandebourgeois au Chamber Music Society of Lincoln Center à New York. Parmi ses projets en 2017 figurent des concerts avec le violoncelliste Marc Coppey ainsi qu’avec la violoniste Lina Tur Bonet. Toujours en 2017, Kenneth Weiss dirige les Concertos Brandebourgeois et l’Art de la Fugue à la tête de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen.

En 2001 Satirino records sort le premier CD d’une série d’enregistrements de récital clavecin par Kenneth Weiss qui reçoivent de nombreux prix ; les Partitas de J. S. Bach, des sonates de Scarlatti, Rameau, Opera & Ballet transcriptions, (sur deux des instruments historiques du Musée de la musique à Paris), un album comprenant le Concerto Italien, l’Ouverture à la Française et la Fantaisie et Fugue Chromatique de J. S. Bach, les ‘Essercizi per gravicembalo’ de Scarlatti coproduit avec le label de musique espagnole de la Caja Banque Madrid, Los SIGLOS de ORO, un enregistrement live des Variations Goldberg, et un enregistrement d’extraits du Fitzwilliam Virginal Book, ‘A Cleare Day’, également live au Château d’Hardelot dans le cadre du Midsummer Festival, sortie au printemps 2011. Il enregistre en 2013 les sonates pour violon d’Élisabeth Jacquet de la Guerre avec la violoniste Lina Tur Bonet. C’est en juin 2013 que sort son nouvel album d’extraits du Fitzwilliam Virginal Book, ‘Heaven & Earth’ enregistré en live dans l’édition 2012 du Festival Contrepoints 62. Kenneth Weiss enregistre également en 2013 le Clavier Bien Tempéré à la Cité de la musique à Paris sur le clavecin Ruckers-Taskin du Musée de la musique qui sort en 2014 et est récompensé par un Choc de Classica.

Kenneth Weiss a été professeur à l’Académie de Musique de Norvège à Oslo, au Conservatoire de Barcelone et à la Juilliard School à New York. Il enseigne actuellement au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Paris.

 

www.satirino.fr