Noemi Boutin ©HeleneBozzi(7)

Noémi Boutin
violoncelle

Noémi Boutin est une artiste aussi complète que singulière qui développe avec son violoncelle un langage virtuose et sensible. Les chemins qu’elle emprunte au gré de sa curiosité et de ses rencontres ont façonné un parcours aux multiples facettes où l’authenticité et l’intransigeance forment le socle de sa réussite.

Jeune prodige, Noémi Boutin rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans. Lauréate de nombreux concours en France et à l’étranger (« Révélation classique » de l’ADAMI, lauréate de la Fondation Natexis…), elle se produit en soliste auprès de diverses formations (Orchestre de la Radio de Munich, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre de Chambre de Toulouse, Orchestre de Chambre d’Auvergne). Elle est également l’invitée des plus grandes scènes et festivals français : Philharmonie de Paris, Auditorium du Musée d’Orsay, Salle Cortot, Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Théâtre des Bouffes du Nord, Théâtre des Célestins, la Roque d’Anthéron, L’Orangerie de Sceaux, les Serres d’Auteuil, les Flâneries Musicales de Reims, le Festival Berlioz, le Festival de Radio France et Montpellier, la Biennale Musiques en Scène, ainsi qu’au Japon, en Chine, Espagne, Italie, Norvège…

En parallèle à ses activités solistes, Noémi Boutin révèle une véritable vocation de chambriste, avec le Trio Boutin d’abord, puis avec le Trio Cérès (ARD de Münich). Elle poursuit aujourd’hui ce travail notamment aux côtés du Quatuor Béla dont elle est l’invitée régulière.

Au cours de ce parcours hors-norme, Noémi Boutin a reçu les conseils et le soutien de personnalités musicales de grande renommée comme Roland Pidoux, Jean-Guihen Queyras, Jean-Claude Pennetier, Ralph Kirshbaum, Seiji Osawa, Sadao Harada, Philippe Muller ou encore David Geringas ou Jeroen Reuling…

 Artiste de son temps, Noémi est reconnue pour son engagement en faveur de la musique contemporaine. Chantre d’une création aussi bigarrée qu’exigeante, la jeune soliste conçoit des programmes audacieux qui mêlent oeuvres nouvelles et pièces de répertoire. Dans ce cadre, elle travaille en étroite collaboration avec des compositeurs venus de divers horizons musicaux : François Sarhan, Magik Malik, Joëlle Léandre, Frédéric Pattar, Michael Jarrell, Frédéric Aurier, Jean-François Vrod ou encore Jacques Rebotier…

Enfin, passionnée d’aventures artistiques inédites et inattendues, Noémi Boutin partage la scène avec les plus grands circassiens, comédiens ou encore musiciens de jazz, tels que Mathurin Bolze, Jörg Müller, Sylvaine Hélary, Marc Ducret, Pierre Meunier…

En 2017, Noémi Boutin a sorti son premier disque solo. Enregistré avec le label NoMad Music à l’Arsenal de Metz, il s’articule autour des trois suites pour violoncelle de Benjamin Britten.

https://www.noemiboutin.com