Un projet pédagogique ancré dans La Belle Saison

Capture d’écran 2019-04-11 à 15.39.06

La réalisation d’ateliers pédagogiques avec tous types de publics fait partie intégrante de l’action de La Belle Saison. Dès sa création en 2013, elle associe à tous ses concerts un moment d’échange entre les musiciens et un public. Ces temps de médiation sont indispensables à la diffusion, la sensibilisation et la transmission de la musique à chacun. Ils permettent d’acquérir les clefs d’écoute nécessaires à un genre musical qui peut sembler difficile d’accès. Ainsi, La Belle Saison entretient et développe son apport pédagogique, culturel et social à travers son réseau de lieux.

Aujourd’hui, le projet pédagogique de La Belle Saison s’est intensifié. Face au succès des premières rencontres avec les musiciens, nous avons décidé d’aller plus loin et de mettre en place des actions de long terme grâce à un schéma de résidences. Les musiciens sont accueillis par des lieux d’exception, et font vivre la culture sur le territoire avec de nombreux concerts et ateliers. Par ailleurs, grâce à plusieurs partenariats (CNSMD de Lyon, Concours international de musique de chambre de Lyon, Académie Ravel, CMRE), La Belle Saison accompagne de jeunes artistes dans leur début de carrière et leur donne une approche des outils de médiation avec les publics.

La Belle Saison met en place trois formes d’actions pédagogiques, dont chacune correspond à un certain type de territoire. On retrouve :

   1. Des actions ponctuelles

Menées régulièrement, elles fédèrent divers acteurs socio-culturels des territoires.

   2. Des résidences d’une semaine

Permet aux musiciens de mener de nombreuses actions sur le territoire, et d’approfondir leurs projets musicaux.

   3. Des résidences annuelles

Crée une relation pérenne entre les musiciens, les structures locales et les publics, conduisant à un projet de restitution présenté en fin d’année.

 

Un projet pédagogique construit autour de 3 axes

 IMG_0229
  1. Transmettre la musique à tous les publics
          Déployer des projets à visée éducative

La transmission de la musique ne s’opère pas seulement par le concert. Il est nécessaire de réaliser un travail d’échange pour que la musique et ses nuances soit partagée et que l’impact des actions soit réel. C’est pourquoi La Belle Saison met en place des ateliers qui favorisent l’interaction entre musiciens et publics, et qui parfois aboutissent à une création conjointe (notamment lors des résidences annuelles).

          Faciliter l’accès à la musique pour tous les publics

Cet objectif de transmission ne doit pas être réservé aux plus jeunes mais destiné à tous les publics. Ainsi, La Belle Saison diffuse la musique de chambre aux plus grands comme aux plus petits, de tous niveaux, qu’ils suivent une formation musicale ou non.

    2. Développer des projets de territoire adaptés aux besoins locaux
          Dynamiser la vie culturelle des territoires

La Belle Saison met en place les ateliers pédagogiques en concertation avec les lieux du réseau, qui ont une très bonne connaissance de leur territoire. Parfois, ce sont eux qui sont moteurs, voire à l’initiative des projets. L’idée est de répondre aux attentes et besoins des acteurs locaux afin d’adapter correctement les ateliers.

          Réduire les inégalités d’accès à la musique

Certains territoires couverts par le réseau de La Belle Saison proposent un accès limité à la musique, notamment la musique de chambre. La Belle Saison renforce son action culturelle dans ces lieux afin de résorber ces inégalités et permettre à chacun de découvrir ou de s’enrichir autour de la musique.

    3. Valoriser les jeunes artistes
          Accorder du temps et un espace de création

La Belle Saison accompagne les jeunes artistes dans leur début de carrière. Les partenariats avec le conservatoire et le concours de musique de chambre de Lyon leur permet d’entrer dans le réseau Belle Saison avec une série de concerts et de résidences. Ces dernières leur accordent un temps de création dans un environnement exceptionnel et favorable au travail d’ensemble.

          Développer les aptitudes pédagogiques des musiciens 

Ces résidences permettre aussi de créer des temps de rencontre. Ainsi, les jeunes talents pourront se confronter aux différents publics et consolider leurs compétences en médiation et en pédagogie.

 

Un projet pédagogique en pleine expansion

Capture d’écran 2019-03-21 à 12.17.19

En 2018, les ateliers pédagogiques de La Belle Saison touchaient déjà 7674 personnes au travers de 130 ateliers.

Pour la saison 2018-2019, les ateliers ont été reconduits, une nouvelle résidence annuelle a été créée à Coulommiers avec la classe jazz du Conservatoire, et certains partenariats, notamment celui avec Le Trident à Cherbourg, a donné lieu à de nouvelles perspectives de médiation. Enfin, un nouveau type d’atelier régulier a été créé avec les lycéens : il s’agit du projet « parcours du spectateur », un moment d’échange très interactif entre musiciens et jeunes avant un concert.