Salle des Concerts ©Eric Legrand

Tandem Arras-Douai
Théâtre d’Arras
Salle des concerts

 

A la fin du 18ème siècle, les échevins de la ville d’Arras, comme dans de nombreuses villes de France, décident de doter leur ville d’un théâtre. Jusqu’alors les représentations étaient données dans l’enceinte du Jeu de Paume, situé rue du Blanc-Pignon

Ils consultent Victor Louis, le célèbre architecte de cette époque (on lui doit notamment le Grand Théâtre de Bordeaux). Il fait une proposition trop ambitieuse et surtout trop coûteuse et les édiles s’empressent de refuser le projet.

L’édification de ce nouveau bâtiment est alors confiée à l’architecte Adrien Gillet, mais les historiens pensent que c’est en fait à Laurent Guislain Joseph Lincque, architecte arrageois, que l’on doit la construction. Le nouveau théâtre est élevé sur l’emplacement de l’ancienne prison. Les travaux durent deux ans.

Le Théâtre d’Arras est inauguré dans la discrétion le 30 novembre 1785, à la veille de la Révolution Française. Modeste par ses dimensions mais parfaitement proportionné, il peut accueillir entre 750 et 1000 spectateurs selon les spectacles. Les évènements politiques de cette époque limitent ses activités artistiques et ce n’est que durant la Restauration qu’il va prendre toute sa place dans la ville.

Adossé à la scène du théâtre, de nouveaux travaux ont commencé en 1828.
C’est une salle de concert (mais aussi une salle de bal) qui se construit. La création du décor est confiée à Charles-Antoine Cambon qui peint au plafond « La Muse distribuant les lauriers aux artistes » La Salle de Concert est ouverte en 1832 sans inauguration officielle.
En 1833, des travaux menés par deux célèbres artistes parisiens, Humanité Philastre et Charles-Antoine Cambon, contribuent à son embellissement.

En 1888, une nouvelle réfection des décors de la salle est décidée. Cette mission est confiée à un artiste lillois, Julien Dilly. Il restaure les plafonds de la salle et du foyer tels qu’on les connait aujourd’hui.

Le Théâtre bénéficie entre 2004 et 2007 de travaux importants qui lui redonnent splendeur et éclat, fonctionnalité et confort. Ces travaux de réhabilitation redonnent vie à la « Salle des concerts ».

Ils permettent également l’apparition d’une nouvelle salle, plus intimiste, baptisée Salle André Reybaz, pouvant accueillir environ 80 personnes assises.
Chaque saison, de nombreux concerts et spectacles y sont programmés. Ces travaux permettent une meilleure distribution du public desservant de manière égale les trois salles de représentation.

Le TANDEM Douai-Arras

Le TANDEM Douai-Arras est le fruit du rapprochement entre l’Hippodrome de Douai (scène nationale) et le Théâtre d’Arras (scène conventionnée musique et théâtre). Spectacles théâtraux et chorégraphiques, musiques classique, contemporaine et actuelles, formes pluridisciplinaires et arts du cirque composent les saisons. Engagé dans la création contemporaine, TANDEM coproduit et accueille des spectacles français et étrangers sur 6 plateaux répartis à Arras et Douai, formant un ensemble scénique exceptionnel complété d’un cinéma classé Art et Essai. Elaboré dans un souci de relation forte au territoire et à la population, le projet TANDEM est en préfiguration de labellisation « scène nationale ».

L-TANDEM-ArrasDouai-Noir

Informations et réservations

Théâtre d’Arras
7 Place du Théâtre
62000 Arras
http://www.tandem-arrasdouai.eu/
03 21 71 66 16