ADÈLE CHARVET

Mezzo-soprano

Adèle Charvet est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Élène Golgevit.

Très attachée à l’art de la scène, elle connaît ses premières expériences musicales et scéniques dans Brundibár de Hans Krása, où elle incarne le rôle de Pepíček. Elle interprète également le rôle de Hänsel dans Hänsel und Gretel d’Humperdinck, ainsi que Frau Reich dans Die lustigen Weiber von Windsor d’Otto Nicolaï.  En 2017, elle fait ses débuts à l’Opéra d’Amsterdam dans le rôle de la Jeune fille polovtsienne dans Le Prince Igor de Borodine, mis en scène par Dmitri Tcherniakov, et dirigé par Stanislav Kochanovsky.  Elle incarne par la suite la nourrice Filippievna dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski au Festival de Verbier. Elle fait ses débuts au Royal Opera House dans Carmen (Mercédès). Elle chante Il Pirata (Adele) en version de concert puis Il Barbiere di Siviglia (Rosina) et Manon à l’Opéra National de Bordeaux, Manon à l’Opéra Comique, Idomeneo (Idamante) avec Opera Fuoco… 

En concert, elle interprète au Barbican Center la Nelson Mass avec le London Symphony Orchestra sous la direction de François-Xavier Roth, elle se produit au Festival Berlioz à la Côte-Saint-André sous la baguette de Nicolas Chalvin avec l'Orchestre des Pays de Savoie, aux côtés de grands solistes tels que Xavier Philips, François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami, mais également dans la 9ème Symphonie de Beethoven avec Les Siècles. 

Passionnée par le répertoire de la mélodie et du Lied qu’elle a étudié avec David Selig et Anne Le Bozec, elle forme en 2015 un duo avec le pianiste Florian Caroubi, avec qui elle remporte la même année le prix de Mélodie du Concours International Nadia et Lili Boulanger, et un an plus tard, le grand prix de Lied Duo du 51ème Concours International's-Hertogenbosch ainsi que quatre prix spéciaux : le prix Junior Jury, le prix de l'association des Amis du Lied, le prix de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine, et enfin, le prix de la presse. Forts de ces succès, ils se produisent en récital à deSingel à Anvers, au Petit Palais à Paris, au Music Festival de Schiermonnikoog aux Pays-Bas, au festival de l’Epau... 

En 2017, Adèle Charvet a participé à l’Académie d’Opéra et l’Académie du Lied du Festival de Verbier où elle a pu bénéficier de masterclasses avec Thomas Hampson, Thomas Quastoff, Sir Thomas Allen et Anna Tomowa-Sintow. Elle est lauréate du Prix d’Honneur « Yves Paternot » du festival de Verbier, honorant le musicien le plus prometteur de l’Académie du Festival. Thomas Hampson l’a également invitée à prendre part à son Académie du Lied à Heidelberg.

En 2019, elle enregistre avec la pianiste Susan Manoff un programme explorant le répertoire de la musique américaine et les mélodies anglaises pour son premier CD intitulé « Long Time Ago » et paru chez Alpha Classics, pour qui elle enregistre en exclusivité.

Récemment on a pu l’entendre dans Carmen (rôle-titre) à l’Opéra de Bordeaux, Parsifal (Fille-Fleur) pour ses débuts au Théâtre du Capitole de Toulouse, Il Barbiere di Siviglia (Rosina) à l’Opéra de Montpellier, Pelléas et Mélisande (rôle-titre) à l’Opéra de Rouen, Ariane et Barbe-bleue (Sélysette) de Dukas à l’Opéra de Lyon, Benvenuto Cellini de Berlioz (Ascanio) avec le Monteverdi Choir and Orchestra sous la direction de John Eliot Gardiner en tournée à La Côte-saint-André, à Berlin, aux Proms de Londres et à Versailles, dans le rôle-titre de Serse avec Opera Fuoco en tournée en Chine, dans Cadmus et Hermione (Hermione) avec Le Poème harmonique à l’Opéra royal de Versailles, dans Roméo et Juliette (Stéphano) à l’Opéra de Bordeaux, dans I Due Foscari (Pisana) au Festival d’Aix-en-Provence, dans la Messe en Si de Bach à Leipzig, le Stabat Mater de Haydn avec le Concert de la Loge ainsi que dans des concerts Mozart avec l’Ensemble Pygmalion à Aix-en-Provence ainsi qu’en tournée en France, Le Poème de l’amour et de la mer sous la direction de Marc Minkowski à Tours, Roméo et Juliette (Stéphano) à l’Opéra Comique, le Stabat Mater de Pergolèse au Théâtre des Champs-Elysées et Idomeneo (Idamante) à Metz et Massy… Elle s’est également produite en récital au festival de Deauville, au Théâtre des Bouffes du Nord, au Festival de Pont de Croix, au Festival La Escena Vocal de Montevideo, avec le Poème harmonique au Festival de musique baroque du Jura…

Parmi ses projets, citons Carmen (Mercédès) à l’Opéra de Paris, Il Barbiere di Siviglia (Rosina) et La Cenerentola (Angelina) au Capitole de Toulouse, Carmen (rôle-titre) à l’Opéra National de Lorraine, Les Troyens (Ascagne) avec le Monteverdi Choir and Orchestra, Le Nozze di Figaro (Cherubino) au Festival de Glyndebourne… En concert elle interprètera un programme Vivaldi au Festival d’Hardelot, à Saint-Michel en Thiérache et au Festival de Saint-Denis avec Le Concert de la Loge, une création de Bernard Foccroulle avec le Quatuor Béla en tournée en France, La Demoiselle élue avec le Berliner Philharmoniker, Le Poème de l’Amour et de la Mer avec l’Orchestre Français des Jeunes sous la direction de Michael Schonwandt à Compiègne, Ludwigsbourg et à la Philharmonie de Paris, Orlando furioso en tournée avec l’ensemble Matheus… Elle se produira également en récital à Paris dans le cadre de L’Instant lyrique, au théâtre du Châtelet... 

Mai 2022